Repousser les limites de la transparence

Visionner la vidéo
/

Alors que l’allocation du capital à l’immobilier d’entreprise devrait dépasser mille milliards de dollars au cours de la décennie à venir, la transparence du marché sera sous la surveillance accrue des institutions internationales, des autorités nationales, des entreprises et des populations. Des progrès substantiels ont été constatés partout dans le monde, sous l’effet des exigences des différents acteurs en matière de transparence accrue, de données de marché plus précises, plus granulaires et à jour, ainsi que de mesure des performances.

Créé il y a 17 ans, l’indice Global Real Estate Transparency fournit un panorama complet des tendances porteuses de transparence et des marchés offrant des opportunités, notamment les marchés émergents dynamiques en pleine mutation structurelle.

L’édition 2016 révèle que les deux tiers des marchés ont accompli des progrès en matière de transparence ces deux dernières années, grâce à des initiatives destinées à renforcer la disponibilité et la qualité des données de marché et des processus d’évaluation des performances.

Portés par la technologie et la concurrence, les progrès futurs en matière de transparence sur les marchés immobiliers seront source d’opportunités nouvelles. Cependant, pour les investisseurs qui cherchent à développer leur présence hors des marchés primaires, il est essentiel d’appliquer une due diligence stricte pour tirer le meilleur parti de ces opportunités et risques. L’indice met par exemple en exergue la nécessité d’adopter une approche sélective pour investir sur les marchés émergents, car les avancées varient d’un pays à l’autre.

Pour en savoir plus, consultez JLL.com

Merci de compléter le formulaire
pour télécharger l'étude

Opinions et points de repère